GEOLOGIE LOCALE
LE TOMBOLO OUEST DE LA PRESQU'ILE DE GIENS
LA LUTTE DESESPEREE DU TOMBOLO OUEST
Etat des lieux en 2018 et 2021

1 - Localisation des bornes de repère EDF à l'Est de la route

Après avoir géolocalisé les bornes repère EDF (numérotées de 3 à 34), et faute d'archives localisant les ablations du tombolo antérieures à 2018, j'ai positionné les brèches de janvier puis celles de novembre [listées sur le tableau (1)].

Ce travail a été entrepris avec mes modestes moyens ; en l'occurrence un GPS de randonnée + un téléphone mobile avec une application spécifique (afin d'avoir une double information).

Cela me permettra, à l'avenir, d'avoir des points de repère pour suivre l'évolution du tombolo même si ceux ci ne sont pas d'une extrême précision.


(1) tableau de repérage des bornes et position des brèches
en janvier et novembre 2018- (zoom)
 


2 - J
anvier 2018

Entre le 27 décembre 2017 et le 22 janvier 2018 (27j), il y a eu 16 jours avec des rafales variant de 70 à 100 km/h (2). Une fois encore, plusieurs brèches se sont ouvertes sur la zone nord.

2a - localisation des brèches


2a1 - Brèche 1

-- Distance par rapport à la barrière nord : 260 m.
-- Position début brèche (nord) : 32T 0266139 4773220
-- Position fin brèche (nord) : 32T 0266211 4772891
-- Longueur : 340 m.

2a2 - Brèche 2

-- Distance depuis la fin de la brèche 1 : 70 m. (cumul depuis la barrière : 670 m.)
-- Position début brèche (nord) : 32T 0266230 4772823
-- Position fin brèche (nord) : 32T 0266259 4772680
-- Longueur : 145 m.

2a3 - Brèche 3

-- Distance depuis la fin de la brèche 2 : 355 m. (cumul depuis la barrière : 1170 m.)
-- Position début brèche (nord) : 32T 0266360 4772336
-- Position fin brèche (nord) : 32T 0266377 4772141
-- Longueur : 200 m.

2a4 - Brèche 4 partielle

-- Distance depuis la fin de la brèche 3 : 30 m. (cumul depuis la barrière : 1400 m.)
-- Longueur : 100 m.

2a5 - Localisation des 3 brèches principales en janvier 2018. (22)

2b - Bilan des dégâts
Longueur totale des brèches = 685 m.
Longueur brèche partielle = 100 m.

 


(2) Graphique du site "infoclimat.fr" relative au mois de janvier 2018 avec mise en évidence des vitesses supérieures à 70 km/h - (zoom)


(4) Brèche 1 - Il ne reste plus grand chose de la dune reconstituée
précédemment. Un morceau de la conduite d'eau potable
posée en 1970 a été arraché de la plage - (zoom)


(6) Fin de la brèche 1 entre les bornes n°8 & 9.
Sur la plage, on voit bien le point d'érosion maximum de la plage
A l'extrême droite, à l'Est du canal de ceinture, le talus a été rehaussé
afin de protéger les tables salantes - (zoom)


(8) Brèche 2. En arrière plan, le début de la brèche.
(zoom)


(3) Début de la brèche 1 (la plus au nord).
Elle est face à la borne n°5. La dune "survivante"
est déja bien érodée - (zoom)


(5) Brèche 1 - Les bancs de posidonies stockés
sur la plage pour la protéger ont été emportés dans
le canal de ceinture et l'ont complètement obstrué - (zoom)


(7) Dune reconstituée survivante face à la borne n°9,
entre la fin de la brèche 1 et le début de la 2
à l'extrême droite de la photo - (zoom)


(9) Brèche 2. Une nouvelle fois, le sable
de la dune est allé obstruer le canal de ceinture - (zoom)


(10) Brèche 2. Vue d'ensemble - (zoom)

(11) Fin de la brèche 2 entre les bornes n°10 et n°11- (zoom)

(12) Dune survivante entre la brèche 2 et la brèche 3
Il n'y a plus beaucoup de végétation qui la maintient - (zoom)

(13) Début de la brèche 3 vers la borne n°14
(zoom)

(14) Vue vers le début de la brèche 3
avec obstruction du canal de ceinture - (zoom)

(15) Brèche 3 avec stock de sable qui a été précédemment récupéré sur la route lors de la précédente tempête vers borne n°16 - (zoom)

(16) Vue d'ensemble de la brèche 3 - (zoom)

(17) Fin de la brèche 3 - (zoom)

(18) Début de la brèche partielle 4 - (zoom)

(19) Brèche partielle 4 entre borne n°17 et 18
vue de la dune - (zoom)

(20) Brèche partielle 4 entre borne n°17 et 18
vue de la plage - (zoom)

(21) Fin de la brèche partielle 4 - (zoom)

(22) Localisation des 4 brèches par rapport aux bornes repères - (zoom)
 


3 - Novembre
2018

Le 29/11/2018, j'ai à nouveau parcouru la Route de Sel avec mon GPS afin de refaire l'état des lieux des différentes brèches et ainsi suivre leur évolution durant les 10 mois écoulés.
Le vent a dépassé les 70 km/h à 5 reprises au mois d'octobre et également 5 fois au mois de novembre.

3a - localisation des brèches

3a1 - Brèche 1 + brèche 2

-- Distance par rapport à la barrière : 260 m.
-- Position début brèche (nord) : 32T 0266139 4773220
-- Position fin brèche (nord) : 32T 0266260 4772636
-- Longueur : 600 m.

3a2 - Brèche 3 + brèche 4

-- Distance depuis la fin des brèches 1+2 : 170 m. (cumul depuis la barrière : 860 m.)
-- Position début brèche (nord) : 32T 0266319 4772477
-- Position fin brèche (nord) : 32T 0266397 4771998
-- Longueur : 485 m.

3b - Bilan des dégâts au 29/11/2018
Longueur totale des brèches = 1085 m.
Augmentation des brèches totales en 11 mois : 1085m - 685m = +400 m soit + 58%


(23) Graphique du site "infoclimat.fr" relative au mois d'octobre 2018 avec mise en évidence des vitesses supérieures à 70 km/h
(zoom)


(25) Brèche 1+2. vers la borne n°6. La route initial de 1969
est de nouveau visible presque en bordure de plage - (zoom)


(24) Graphique du site "infoclimat.fr" relative au mois de novembre 2018 avec mise en évidence des vitesses supérieures à 70 km/h
(zoom)


(26) Brèche 1+2. vers la borne n°7. La route qui est maintenant
proche du rivage commence à être déchaussée - (zoom)


(27) Début de la brèche 1+2 au centre de la photo. Les posidonies
ont traversé la route pour rejoindre le canal de ceinture - (zoom)

(28) Brèche 1+2, le canal de ceinture est bien rempli
(zoom)

(29) Les posidonies stockées sur la plage
recouvrent la route - (zoom)

(30) Brèche 1+2. vers la borne n°8. La route vient
d'être nettoyée - (zoom)

(31) Les engins mécaniques s'activent afin de dégager
le canal de ceinture et nettoyer la route - (zoom)

(32) Les brèches 1 et 2 n'en font plus qu'une seule.
La dune a complétement disparu - (zoom)

(33) Fin de la brèche 1+2 vers la borne n°11
(zoom)

(34) Début de la brèche 3+4 vers la borne n°13. Le sable issu
de la plage est stocké à l'Est de la route - (zoom)

(35) Etendue de la brèche 3+4 vers le nord
(zoom)

(36) Etendue de la brèche 3+4 vers le sud
(zoom)

(37) La mer, le sable et les posidonies ont encore
comblé le canal de ceinture au droit de la borne n°15 - (zoom)

(38) Fin de l'ex brèche 3 au droit de la borne n°18. Il est bien
difficile de savoir où se situent la plage, la route et la dune - (zoom)

(39) La brèche 4 est maintenant dans la continuité de la 3. La dune et
les ganivelles ont été emportées. Il ne reste que les piquets - (zoom)

(40) Brèche 4, reconstituée il y a moins d'une semaine.
Il ne reste déjà plus grand chose de la dune - (zoom)

(41) Image à comparer avec la photo 18 ci-avant. Dans
peu de temps, la dernière plante aura disparu - (zoom)
 

(42) Localisation des 4 brèches qui n'en forment aujourd'hui plus que deux.
Brèche 1+2 = 600 m et brèche 3+4 = 485 m
ZONE IMPACTÉE PAR LES BRÈCHES entre B05 et B18 = 1 300 mètres environ
 
 

4 - Juin 2021

4a - Que s'est il passé depuis 2018 ?

-- Journées de vent supérieur à 75 km/h
---- En 2019 = 25 jours (dont 5 jours compris entre 86 et 95 km/h),
---- En 2020 = 15 jours (dont 7 jours compris entre 87 et 101 km/h),
---- En 2021 = 15 jours (de janvier à septembre)

4a - localisation des brèches
Le 2 juin, j'ai à nouveau parcouru la Route de Sel avec mon GPS pour établir l'état des lieux des différentes brèches afin de pouvoir suivre leur évolution depuis novembre 2018.

4a1 - Brèche partielle A

-- Distance par rapport à la barrière : 110 m.
-- Coordonnées brèche partielle A (BRpA) au passage n°36 :
---- Début à 32T 0266093 E - 4773371 N --- Fin à 32T 0266120 E - 4773259 N
-- longueur : 120 m.

4a2 - Brèche Nord

-- en continuité de la brèche partielle A
-- Coordonnées brèche nord :
---- Début à 32T 0266120 E - 4773259 N --- Fin à 32T 0266260 E - 4772636 N
---- Point faible 1 dans dune : 32T 0266189 E - 4772945 N
---- Point faible 2 dans dune :
32T 0266231 E - 4772742 N
-- Longueur : 640 m.

4a3 - Brèche partielle B
-- en continuité de la brèche nord.
-- Coordonnées brèche partielle B (BRpB) :
---- Début à 32T 0266260 E - 4772636 N --- Fin à 32T 0266294 E - 4772478 N
-- longueur : 160 m.

4a4 - Brèche Sud

-- en continuité de la brèche partielle B,
-- Coordonnées brèche sud :
---- Début à 32T 0266294 E - 4772478 N --- Fin à 32T 266382 E - 4772001 N
-- Longueur : 490 m.

4a4 - Brèche partielle C
-- en continuité de la brèche sud.
-- Coordonnées brèche partielle C (BRpC) :
---- Début à 32T 266382 E - 4772001 N --- Fin à 32T 0266384 E - 4771953 N
-- longueur : 50 m.

4b - Bilan des dégâts au 03/06/2021
Longueur totale des brèches = 1130 m. (précédemment ; 1085 m).
Augmentation des brèches totales depuis 11/2018 : 1130 m - 1085 m = +45 m.
Les brèches partielles sont en continuité des brèches principales et elles sont de plus en plus dégradées.
La longueur totale érodée est maintenant de 1460 m.


(43) - Dune non érodée entre passage 35 et 36
(zoom)


(45) - Brèche partielle A entre borne 04 et 05 côté mer
(zoom)


(47) - Dune artificielle sur brèche nord avec début d'érosion
(zoom)


(49) - Vu d'ensemble de la dune artificielle érodée sur brèche nord
(zoom)


(51) - Fin de la brèche partielle B et début dune artificielle sur brèche sud
(zoom)


(44) - Brèche partielle A entre borne 04 et 05 côté route
(zoom)


(46) - Limite entre brèche partielle A et dune artificielle sur brèche nord
(zoom)


(48) - Dune artificielle érodée sur brèche nord avec point de rupture obturé
(zoom)


(50) - Fin de la dune artificielle sur brèche nord et début de la brèche partielle B - (zoom)


(52) - Dune artificielle sur brèche sud avec passage accès plage
(zoom)


(53) - Dune artificielle érodée sur brèche sud
(zoom)

(54) - Blocs de rocher posés quelques dizaines d'années auparavant
(zoom)

(55) - Fin de la dune artificielle sur brèche sud et début de la brèche partielle C - (zoom)

(56) - Fin de la brèche partielle C et début de la zone non érodée
..... pour l'instant - (zoom)

(57) - ZONE IMPACTÉE PAR LES BRÈCHES entre B03 et B18
 
 

5 - Novembre 2023

5a - Que s'est il passé le 4 novembre 2023 ?

5a1 - Pression atmosphérique
Entre le 02 et le 04/11, la pression barométrique est descendu en dessous de 1000 hPa avec un minimum à 990 hPa.
Par rapport à la pression de référence de
1013,25 hPa, celà veut dire que le niveau de la mer est monté de 23 cm.

5a2 - Marée avec référence à Toulon
Pour information, la plus haute pleine mer enregistrée sur les tables de marées à Toulon est de +0,80 m. avec une hauteur minimale à 0,00 m.
Le niveau de ce jour a atteint +70cm par rapport à la référence, c'est à dire seulement à 10 cm en dessous du niveau maximum observé (avec une amplitude de 40 cm. ce jour là)


(58) - Graphique pression au niveau de la mer
en novembre 2023 - (zoom)

 


(59) - Variation du niveau de la mer
en novembre 2023 à Toulon - (zoom)

 


5a3 - Vent
Durant 4 jours, du 02 au 05/11, la vitesse du vent a dépassé en permanence les 60 km/h avec des pointes à plus de 70 km/h.

5a4 - Houle

Le 4 novembre à 22h, avec une orientation sud/ouest, la houle a atteint sa force maximum avec des hauteurs :
-- de plus de 3 m. à 3000 m. du cordon dunaire,
-- et de plus de 2 m. à moins de 1000 m. de la plage.

(60) - Graphique vitesse du vent
en novembre 2023 - (zoom)

(61) - Hauteur significative et direction des vagues
le 4/11/2023 - (zoom)
5a5 - Photos après la tempête (à venir)
 


6
- Documents de synthèse

6a - Evolution du tombolo ouest avec les images Google Earth sur 10 années
Comparaison entre 2007 et 2017. (59 et 60)
6b - Travaux réalisés entre 1976 et 2012.
Le tableau ci-contre (58) incorpore également les informations contenues dans la thèse de M.Than de 2013 (page 395)
relative, notamment, aux apports de matériaux. Il manque certaines informations relatives aux quantités de posidonies mises en place, mais cela donne une bonne idée de son importance.
Pour l'instant, nous n'avons pas d'informations relatives aux apports de matériaux depuis 2013.
6c - Evolution des brèches de janvier à novembre 2018
-- Le début de la première brèche en partant du nord commence dans les 2 cas au même endroit.

-- Les brèches 1 et 2 se sont rejointes et n'en font plus qu'une, avec un agrandissement vers le sud.
-- La brèche 3 s'est agrandie de 285 m en englobant la brèche 4 qui était considérée comme partielle en janvier.

Voir l'animation en GIF --> Cliquez pour lancer l'animation
Puis revenez au site avec la flèche retour <---- de votre navigateur.


(58) tableau récapitulatifde la position des brèches en janvier 2018
et de l'apport des matériaux jusqu'en 2012 - (zoom)


(59a) année 2007 partie nord- (zoom)

(59b) année 2017 partie nord - (zoom)

(60a) année 2007 partie centrale - (zoom)

(60b) année 2017 partie centrale - (zoom)
 


7 - Dégâts dans le site des Pesquiers


7a - Obstruction du canal de ceinture

Lors de chaque tempête, le canal de ceinture est obstrué par le sable et les posidonies. Pour des raisons règlementaires et de sécurité, ce canal doit être dégagé afin d'interdire l'accès au site pour le public.

7b - Dommages sur la digue entre le canal de ceinture et les tables salantes
Lorsque le canal de ceinture est comblé, le déferlement des vagues s'attaque à la digue qui sépare le canal, des tables salantes (61). Une brèche dans celle-ci serait alors catastrophique car les marais salants se situent jusqu'à 80 cm en dessous du niveau de la mer. Cela provoquerait aussi des perturbations sur l'écosystème du site. C'est pour cela que l'intervention des engins mécaniques se fait immédiatement après chaque tempête (31).

7c - Inondation des marais salants
Lorsque les marais salants sont inondés par les forts orages (ou une rupture de digue), l'Agglomération TPM doit engager des actions de pompage entraînant une consommation électrique importante afin de maintenir l'équilibre hydraulique du site.
(source : Rapport d'activités Salins d'Hyères_2012-2013)




(61) Obstruction du canal de ceinture et
agression de la digue en face - (zoom)


dernière mise à jour le 01/11/2023